Galères de Jeune

Lucie : D'un BEP à la direction artistique !

Episode Summary

Épisode 24 : Lucie a grandit à Bourg en Bresse, une « petite ville dans la cambrousse » comme elle dit, et pourtant elle rêve de grande ville. Dans cet épisode elle nous raconte comment et pourquoi d’un BEP en mode, puis d’une faculté en arts du spectacle elle décide de se tourner vers une école privée qui la mènera au métier de directrice artistique.

Episode Notes

Épisode 24 : Lucie a grandit à Bourg en Bresse, une « petite ville dans la cambrousse » comme elle dit, et pourtant elle rêve de grande ville. Dans cet épisode elle nous raconte comment et pourquoi d’un BEP en mode, puis d’une faculté en arts du spectacle elle décide de se tourner vers une école privée qui la mènera au métier de directrice artistique.

Son père est ébéniste, sa mère nourrice. Son frère et sa soeur travaillent dans l’environnement, et pourtant c’est d’abord la mode qui la passionne.

N’ayant jamais été excellente élève et manquant un peu de confiance en elle, la filière « traditionnelle » lui semble trop complexe. Après avoir redoublé le CM1, elle prend la décision de se tourner vers un BEP dès la fin de sa 3e ! Une décision qui n’est pas toujours facile à assumer à cette période car ces études sont encore mal vues, considérées comme « un bac pour les nuls ».

Pourtant, elle le sait depuis toujours : c’est uniquement dans un métier artistique qu’elle pourra s’épanouir pleinement.

Alors qu’elle fête tout juste ses 16 ans, elle vit sa première expérience en stage, dans un tout petit village, chez une couturière. Une expérience intense, d’un mois, qui finira par un défilé de mode : un véritable accomplissement pour elle.

Elle raconte ensuite comment elle est partie à Lyon dès que l’occasion s’est présentée. Ses années d’internat en Bac Pro, puis son entrée à la Fac ainsi que sa première collocation. 

Elle nous explique ses deux années de Fac qui n’aboutissent pas. Puis son choix d’aller en école privée, malgré le prix et les sacrifices que celle-ci implique, notamment son premier prêt étudiant.

Et enfin, son job d'aujourd'hui, directrice artistique dans une agence de communication.

« Se lever tous les matins et avoir envie de travailler ça n’a pas de prix, et ça vaut la peine de prendre le temps de se chercher. »

. . .

Ce podcast est proposé par Key4Job.

Key4Job est une plateforme pour valoriser les initiatives, les projets et les dispositifs favorisant l 'emploi des jeunes.
À retrouver sur Instagram et Facebook.

Enregistrement et production du podcast : Supernatifs.